Le National, c’est trop cool!

Des stades pourris, peu de spectateurs (coucou Épinal), des anciens clubs de L1 (Boulogne et surtout Strasbourg), le football qu’on aime, loin des disputes de présidents et des transferts à 40 millions d’euros, bienvenue en National!

Le but du 4-3.

Vendredi soir se passait l’avant-dernière journée de National, le troisième échelon français. Et il y a eu des retournements de situation, des buts, un titre de champion, bref, c’était cool.

Le match

Un match comme cela n’arrive pas tous les jours, c’est sûr. Fréjus Saint-Raphael bien installé dans la première partie de tableau reçoit les leaders et futurs pensionnaires de Ligue 2, Red Star. Si les locaux ouvrent le score dès la 19éme minute par l’intermédiaire de Scarpelli. Les locaux marquent ensuite un second but qui semble les conduire vers la victoire, grâce à une tête de Dequaire sur corner. Pourtant à un quart d’heure de la fin, Belvito relance les Parisiens d’un joli plat du pied en pleine lucarne, mais la sentence semble dite quand Madou prend de vitesse Cros et trompe le gardien adverse à la 90éme minute, et porte la marque à 3-1 pour les joueurs de Fréjus. Pourtant, viendront ensuite 4 minutes de temps additionnel tout simplement incroyable.  L’ancien Sedanais Sliti, déjà auteur d’une passe décisive inscrit un doublé en seulement trois minutes, et ramène le Red Star à égalité. On pense alors avoir notre dose de retournement de situation, mais non: Lefaix offre le titre de champion de National aux hommes de Sebastien Robert, et participe ainsi à un incroyable come-back.

La course à la montée

C’était le choc de la journée, la confrontation entre le second (Paris FC) et le troisième (Bourg-Péronnas). Une simple victoire d’une des deux équipes la conduirait officiellement en Ligue 2. Les joueurs de Bourg-Péronnas mettent très vite le pied sur le ballon et voient leurs efforts récompensés juste avant la mi-temps par un superbe combo contrôle de la poitrine-frappe du jeune papa, Dimitriou. Mais sûrement endormis par leur ouverture du score, les visiteurs se font rejoindre au score par les Parisiens à la 62e, après une longue période de domination, par l’intermédiaire de ce bon vieux Richard Socrier. Ce résultat envoie quasiment le PFC en Ligue 2, tandis que les hommes Hervé Maggiore n’ont qu’un seul point d’avance sur les Strasbourgeois, qui sont allés battre Luçon 3-1. tout est encore possible.

Opposition musclée entre joueurs du Paris FC et de Bourg-Péronnas

La course au maintien

2 places pour 3 clubs. Si Istres et Épinal sont déjà en CFA, il reste encore 2 places de relégables pour trois clubs:  Chambly, Colomiers et le CA Bastia, qui ont connus des fortunes diverses ce WE. De l’amertume  pour les Camblysiens qui auraient pu se sauver ce vendredi, mais qui ont chuté à Colmar; de la déception pour les Columérins qui se sont fait battre 1-0 à domicile par le Poiré-sur-Vie, et qui pointent donc toujours 2 points derrière Chambly; et une joie, certes petite, mais une joie tout de même des Bastiais du CA qui ont battu la lanterne rouge Épinal et pour qui il reste un mince espoir de maintien, car ils sont trois points derrière Chambly. Pour la prochaine et dernière journée, les Camblysiens reçoivent l’avant-dernier Istres,  tandis que les joueurs de Colomiers se déplacent à Strasbourg et que le CA Bastia reçoit le second, le Paris FC. On peut donc dire que les joueurs de Chambly ont une grande chance de conserver leur place en National la saison prochaine.

Il ne manque qu'un point...
Des Camblysiens qui ont de grandes chances de garder leur place en National la saison prochaine

Calendrier de la 34éme et dernière journée

Red Star vs Amiens

 Bourg-Péronnas vs Boulogne
 Marseille Consolat vs Colmar
 Chambly vs Istres
Avranches vs Luçon
 CA Bastia vs Paris FC
 Dunkerque vs Fréjus Saint-Raphaël
Le Poiré sur Vie vs Épinal

 Strasbourg vs Colomiers

Classement

Rangs Equipes Points J V N D BP BC Diff
1 Red Star Football Club 93 Red Star FC 69 33 21 6 6 65 27 38
2 Paris Football Club Paris FC 65 33 19 8 6 50 28 22
3 Football Club de Bourg-Péronnas Bourg-Peronnas 63 33 19 6 8 55 25 30
4 Racing Club de Strasbourg Strasbourg 62 33 18 8 7 48 29 19
5 Vendée Luçon Football Luçon 58 33 15 13 5 39 23 16
6 Union Sportive du Littoral de Dunkerque Dunkerque 51 33 14 9 10 38 31 7
7 Union Sportive Boulogne Côte d Opale Boulogne 50 33 13 11 9 49 37 12
8 Etoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël Fréjus St Raphaël 48 33 12 12 9 42 38 4
9 Union Sportive Avranches Mont-Saint-Michel Avranches 43 33 11 10 12 40 37 3
10 Sports Réunis Colmar Colmar 42 33 11 9 13 36 41 -5
11 Amiens Sporting Club Amiens 40 33 10 10 13 42 45 -3
12 Groupe Sportif Consolat Marseille Marseille Consolat 40 33 11 7 15 37 54 -17
13 Le Poiré sur Vie Vendée Football Le Poiré sur Vie 38 33 9 11 13 33 44 -11
14 FC Chambly Thelle Chambly 34 33 8 10 15 38 54 -16
15 Union Sportive de Colomiers Football Colomiers 32 33 7 11 15 30 48 -18
16 Club Athlétique Bastia Bastia CA 31 33 5 16 12 32 43 -11
17 Football Club Istres Ouest Provence Istres 22 33 4 10 19 27 57 -30
18 Stade Athlétique Spinalien Epinal 15 33 2 9 22 30 70 -40
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s